Cartes conceptuelles

DÉFINITION

Qu’est-ce qu’une carte conceptuelle ? Une carte conceptuelle est une représentation graphique des mots qui permet d’organiser des idées mais également de trouver, dessiner et mémoriser des mots-clés, tout en étant un moyen efficace de prendre des notes, de faciliter la préparation d’une présentation et de développer la créativité. Le concept a été introduit pour la première fois en 1972 par le chercheur américain Donald Joseph Novak, qui, tout en triant et en traitant de nombreuses données importantes, a voulu clarifier et structurer ses idées.

MÉTHODOLOGIE

Les cartes conceptuelles supposent que notre esprit organise et stocke les informations de manière structurée, reflétant l’organisation du système de mémoire déclarative (ou explicite). Grâce aux cartes, les apprenants peuvent se familiariser avec les mots, en déduire le sens, organiser et hiérarchiser leurs idées de manière synthétique. En visualisant une structure de relations significatives, les apprenants peuvent enrichir et systématiser le vocabulaire thématique (non complet), utiliser les mots accompagnés de structures utiles et pouvoir mieux s’exprimer.

OBJECTIFS

  • Améliorer la compétence orale en L2
  • Développer la confiance en soi tout en parlant la langue étrangère apprise
  • Réfléchir sur les bonnes pratiques
  • Répertorier les stratégies les plus efficaces
  • Diversifier les méthodes d’enseignement au moyen de ressources pédagogiques
  • Rendre le matériel éducatif attrayant et pertinent
  • Choisir le contenu lexical et son adaptabilité au niveau spécifié en évitant les manuels de cours parfois monotones
  • Améliorer le vocabulaire et la maîtrise de la langue

DESCRIPTION DE LA TÂCHE

Les cartes peuvent être utilisées comme un rapide échauffement, l’élément central d’un cours ou comme un outil d’évaluation permettant de vérifier l’acquisition du vocabulaire récemment appris. Photocopiées, projetées, envoyées par courrier électronique ou publiées sur Facebook, faciles d’accès, les cartes conceptuelles peuvent être utilisées en classe ou chez soi, à la maison. Les apprenants peuvent travailler avec les cartes seuls, à binômes ou en petits groupes. Les questions qui accompagnent la carte conceptuelle peuvent introduire le thème, mais elles peuvent également servir de base pour parler.

MATÉRIELS

  • Une copie de la carte conceptuelle pour chaque étudiant
  • Dictionnaire électronique
  • Cahier

10 pas à suivre pour utiliser les cartes conceptuelles en classe

  1. Présentez aux apprenants le sujet de la carte, soit pendant un cours d’introduction, soit pendant un cours de récapitulation du sujet. Activez leurs connaissances préalables sur le sujet en question.
  2. Distribuez les copies et partagez les apprenants en paires ou en groupes.

  3. Au lieu de laisser aux apprenants le temps de lire attentivement la carte, demandez-les de choisir deux paragraphes de la carte et de poser des questions concernant les paragraphes sélectionnés, les premières qui leur viennent à l’esprit. Il s’agit tout simplement d’établir un premier contact entre l’apprenant et la carte.

  4. S’ils ne connaissent pas le vocabulaire, les apprenants peuvent (1) poser des questions aux camarades, (2) consulter différents types de dictionnaires, (3) demander l’explication à l’enseignant. Celui-ci est considéré comme dictionnaire de derneir recours.

  5. Les apprenants choisissent n’importe quelle question de la carte, se lèvent et cherchent dans la classe un camarade avec qui ils n’ont pas encore parlé pour la lui poser.

  6. Les apprenants décident dans quel ordre ils vont parler de certains paragraphes de la carte devant toute la classe.

  7. Les apprenants préparent une liste avec l’information qu’ils veulent présenter : ils choisissent ce qu’ils vont présenter en premier lieu, en deuxième lieu et à la fin. En s’exprimant ils devraient développer les points sélectionnés avec deux arguments ou deux exemples au moins. Ils peuvent utiliser des modificateurs et des expressions idiomatiques facilitant l’expression orale préparés antérieurement par l’enseignant en tant qu’annexe à la carte conceptuelle.

  8. les apprenants essaient de compléter la carte avec une information nouvelle: mot nouveau, catégorie nouvelle ou relation nouvelle entre les categories existantes déjà. La carte est ainsi un point de départ et non pas un document exhaustif.

  9. Les apprenants emportent les cartes à la maison pour reviser et pratiquer le vocabulaire. L’enseignant leur fournit aussi le lien vers le site EMECOE où se trouve la version électronique de la carte.

  10. Le devoir consiste à travailler l’expression écrite. Demandez aux apprenants de choisir une parmi 10 questions qui suivent la carte et de rédiger une réponse complète par écrit.

ÉVALUATION

L’évaluation du travail avec des cartes conceptuelles prend plusieurs approches en considération. Cela peut être fait oralement, lors de débats en groupes ou par écrit, sous forme de questionnaire.

Nous proposons quelques idées, souvent complémentaires, pouvant faire l’objet d’une telle évaluation:

La carte conceptuelle en tant qu’outil didactique en pratique orale.

  1. La prise en compte des concepts (utilité, portée, organisation et hiérarchie).
  2. Le choix des thèmes et des mots-clés sur la carte.
  3. La pertinence de la relation existante entre les idées.
  4. La richesse du contenu était liée au thème principal de la carte conceptuelle.
  5. La qualité de la présentation graphique du schéma.

La carte conceptuelle comme moyen de diversification des cours de langue.

  1. L’alternance des interactions au cours du cours grâce à la variété des aides (différents types de cartes conceptuelles).
  2. Les possibilités de travailler en binôme, en groupe et en collaboration avec d’autres.
  3. L’introduction de règles mnémoniques pour aider les étudiants à mémoriser le vocabulaire.
  4. L’adaptation des cartes conceptuelles à différents contextes, en tous cas liée au thème principal de la carte conceptuelle.

La carte conceptuelle comme point de départ pour une tâche d’écriture.

  1. Écrivez un texte basé sur le vocabulaire présent dans la carte conceptuelle.
  2. Expression d’une idée personnelle sur la carte conceptuelle, sous la forme d’un essai.
  3. Création d’une nouvelle carte conceptuelle sur un autre sujet (par exemple, le vocabulaire sur lequel on travaille), avec l’objectif que les élèves pratiquent eux-mêmes et mettent en pratique la technique des cartes conceptuelles.

Choix de sujets proposés par l’équipe polonaise du projet EMECOE:

Niveau Auteur langage Thèmes généraux des cartes conceptuelles Liens vers les versions PDF et les guides
A2 1 Justyna Strzelec Allemand Nourriture, plats et cuisine PDF – Guide en allemand
A2 2 Alina Jaworska Le français Routine quotidienne – école: lieux, matières, horaire PDF – Guide en français
A2 3 Barbara Mucha Italien Routine quotidienne- lieux: café PDF – Guide en italien
B1 4 Barbara Klimek Le français Temps libre PDF – Guide en français
B1 5 Aleksandra Chrupała Le français Être humain. Caractères: description physique, personnage, vêtements PDF – Guide en français
B1 6 Anna Zarmutek Anglais Vie quotidienne: voyages PDF – Guide en anglais
B2 7 Carlos Alonso Hidalgo Espagnol La vie politique PDF – Guide en espagnol
B2 8 Alina Wojaczek Italien La santé PDF – Guide en italien
B2 9 Renata Klimek-Kowalska Le français Culture (une oeuvre d’art) PDF – Guide en français

Les archives

EMECOE Cartes conceptuelles guide

A2 Ecole francais

B1 Etre humain francais

B2 Arts Francais

Vous pouvez également les trouver en Allemand et en Italien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *